LOUVET SAS

Logo passif

Quelques Références

Ministère de l'Environnement

Fil d'actualité introuvable

ADEME

Fil d'actualité introuvable

Savoir-Faire

Nos savoir faire

Traçabilité – Des solutions

Nos métiers restent encore artisanaux. Chacun développe dans son coin les solutions qui liu paraissent le plus facile.

Nous avons nos solutions, nous travaillons avec beaucoup de partenaires qui ont les leurs, voire chaque chef de projet à les siennes.

On ne peut pas dire que cela ne fonctionne pas, mais est-ce efficace, est ce fiable, tout simplement ?

J’ai été frappé, il y a un an maintenant de la question d’un Maitre d’Ouvrage sur le suivi des opérations lors de la Garantie de Parfait Achèvement (GPA).

Sur le coup, je me suis dit que cela devait être un sacré bazar chez lui, ou des équipes avec lesquels ils avaient travaillé jusqu’à présent, puis j’ai réfléchi, regardé ce que nous faisions, regarder comment nos partenaires géraient la chose.

Cela s’est avéré très simple, un appel, et une réaction immédiate, un suivi, souvent, enfin parfois, enfin rien de sûr, à vrai dire.

Pas d’enregistrement systématique, pas d’assignation, pas de relance systématique, bref une gestion à l’amiable, devrai-je dire à la papa ?

Et que dire du processus des VISA, si important, car finalement c’est bien par ces VISA que nous garantissons au Maitre d’Ouvrage la conformité des ouvrages faces au Cahier des Charges.

Pourquoi ces écarts ? Très simplement parce que le technicien, l’architecte est pris dans le tourbillon de sa conception de son suivi, et que pour lui ce qui n’est pas action le « bassine ».

Quelle solution ? A notre sens simplifier au maximum l’enregistrement et le suivi.

Après quelques réflexions, nous avons décidé de mettre en place deux systèmes de gestion, simple, à travers des interfaces Web, qui permette ces simplifications, saisie par des assistantes, avec relances automatiques, avec gestion automatique des états, avec alarmes par notification. Bref en se servant d’outils moderne, dans lequel le chef de projet n’a plus qu’à apporter sa plus-value, au moment opportun.

La gestion de la GPA va être déployée dans les jours qui viennent, nous vous le présenterons.

La gestion des VISA est en développement et sera déployée fin juillet.

Ces deux interfaces et systèmes doivent devenir la base d’autres développement de gestion de chantier et notamment de gestion DET, avec le formalisme des demandes de travaux modificatifs et fiches correspondantes jusqu’aux avenants, qui sera développer l’an prochain.

La maitrise d’un processus ne suffit pas, il convient également de le tracer. Nous nous y attachons.

Imprimer E-mail

Pompes à chaleur sur air

Deux types de pompes à chaleurs sur l'air sont mise en place

Pompe à chaleur air-eau, où la chaleur récupérée est transférée sur l'eau pour chauffer l'air

Pompe à chaleur air-air, où la chaleur récupérée est transférée sur l'air, soit à travers une centrale de traitement d'air, soit à travers des terminaux type ventiloconvecteurs

Le Mozart (Lunéville)

Date de réalisation: 2011

Puissance installée 120 kW

Deux pompes à chaleur air eau, alimente un réseau de chauffage par le sol, en puissance totale

Maison de Santé de Cyrey sur Vezouze

Date de réalisation : 2008

Puissance 25 kW

  • Une pompe à chaleur assurant 80% des besoins alimente un chauffage sol.
  • Une chaudière propane assure la relève.
  • Des panneaux solaires assurent la production d'ECS

 

 

Imprimer E-mail

Géothermie

La géothermie se consiste à récupérer de l'énergie dans le sol.

On la décline à travers 

  • Pompe à chaleur eau-eau sur nappe phréatique, ou rivière
  • Pompe à chaleur eau-eau sur sonde profonde (100 m)
  • Pompe à chaleur eau-eau sur nappe horizontale
  • Puits canadien ( passage d'air directement dans le sol)
  • Réseau eau dans le sol sans pompe à chaleur

Pouponnière à LAXOU

Date de réalisation : 2009

Mise en place d'un puit canadien de débit 2500 m3/h assurant rafraichissement en été et récupération de chaleiur en été

Batiment Administratif et Services public de la Communauté de Communes des Marches de Lorraine (Lamarche)

Date de réalisation: 2010

Puissance installée 50 kW

Pompe à chaleur  géothermique sur 8 sondes profondes

 

Imprimer E-mail

Biomasse

Par Biomasse, on entend : Création de production de chaleur à base de Biomasse (Bois)

Création d'une chaufferie bois à la Communuaté de Commune de Moyenne Moselle (Charmes)

Date de réalisation: 2009

Puissance: 50 kW

Chaudière bois avec silo et vis d'approvisionnement, avec en relève une chaudière gaz.

Imprimer E-mail

L'Arche - Manom

Manom, 2012, une maison des associations à réaliser. Nous sommes choisi avec Mil-Lieux, pour réaliser cet ensemble de 900 m², dans le cadre d'un bâtiment performant.manom devant2

Nous venions de terminer la Crèche des  Petits de l'Olympe à Yutz, batiment également performant et nous avions emmagasiné une belle expérience sur le comportement de bâtiments performant!

Les premiers choix ont été vers un bâtiment à forte inertie, pour compenser la structure bois, et pour des matériaux permettant un contrôle  hygrométrique naturel  de l'air ambiant.

Mur intérieurs en béton de terre, bois, isolant Metiss à, et  base de tissus recyclés.

D'un point de vue technique le défi était important, car un batiment de ce type passe de 0 à 50 personnes, dans uns salle pour une durée d'une heure ou deux et a donc une très forte variation d'occupation.

Notre première conception, fut de travailler de manière classique sur l'air, privilégiant la surventilation en été, sur une base de 5 volumes/heures.

Et un jour, alors que le projet était fort avancé, il a été décidé de le rendre Passif et de le labelliser Passiv Haus suivant le référentiel de Darmstatt. Notre labelisateur, Jean-Claude Tremzal, nous a éclairé pour faire évoluer notre conception.

Imprimer E-mail

Membre de la Fédération Francaise de la Construction Passive

Logo passif"Construire une maison passive, construire passif " que ne l'avons nous entendu, que n'avons nous aussi entendu "C'est une construction presque passive"

Que ne l'avons nous dit également.

Que n'avons nous aussi entendu " Pas de chauffage? héhé. L'étanchéité à l'air, mais les occupants vont crever. En été, une thermos c'est bon pour les oeufs coques..."Bref que de stupidités et d'a-priori.

En se documentant, en se formant, en creusant le sujet, on se rends compte qu'il est facile de caricaturer en ne prenant qu'un fil en le sortant du tissu complexe, et en mettant en perspective dans un autre endroit.

Construire Passif est simple, mais complexe, car il nous oblige à des remises en cause profondes en reprenant les limites droites et gauches des règles que nous appliquons depuis 50 ans.  Complexe parce qu'il ne faut négliger aucun détail et que cela n'est plus dans les habitudes. Complexe parce que sur chantier il faut suivre et vérifier chaque point

Imprimer E-mail

Dernières affaires traitées

Fil d'actualité introuvable