LOUVET SAS

Logo passif

Quelques Références

Ministère de l'Environnement

Fil d'actualité introuvable

ADEME

Fil d'actualité introuvable

CO² mon amour - Il reste des incompréhensions

J'aime cette emmission tous les samedi sur France Inter. Denis Cheyssoux nous entraine sur des chemins interessants, mais hier j'avoue être tombé de ma chaise.

Un intervenant parlait avec semblait-il force compétence de la rénovation thermique des logements, et là j'ai reconnu le discours que nous tenions voilà une dizaine d'année.

Je ne cite que quelques points

  • Passage du fuel au gaz
  • Changement des fenetres
  • Isolation de la toiture
  • L'isolation par l'extérieur c'est une abération économique et technique
  • Les batiments deviennent humide à l'intérieur
  • Il faut ouvrir les fenêtres pour ventiler, hors cela point de salut!

Certes dans cet énumération à la Prévert, il y adu vrai, mais dire dans la même phrase qu'il faut lutter contre les ponts thermiques (par la mise en place d'un joint...) et rejeter l'isolation par l'extérieur a achevé l'exercice.

La thermique a changé, mais il faut la laisser à des vrais professionnels, qui sont capables de considérer la vie thermique et de qualité d'air d'un bâtiment, et non d'avoir des idées pré-concues plaquées comme un cataplasme sur une jambe de bois.

Pour nous, il est évident que si l'on traite l'étanchéité à l'air d'un bâtiment, les débits d'extraction dits réglementaires ne sont pas suffisant, et qu'il faut les renforcer.

C'est une évidence qu'il faut ventiler le local, et bien.

Que le traitement des ponts thermiques ne devient plus négligeable et que la seule manière de le traiter dans un batiment existant est de créer une coque extérieure isolante (alors pas forcément digne d'une construction passive!) qui les casse. Les traiter n'est pas la mise en plavce d'un joint mousse à la bombe (ou alors il faut que je reprenne la définition d'un pont thermique), sauf à vider les logements et à faire des travaux très lourds de réaménagement (et de perte de surface au sol)

Quant à la régulation et le système de chauffage à installer pour un local quasi non déperditif, que l'on m'explique comment on va réguler un radiateur qui sera amené à avoir 1200 W alors que par °C il a besoin d''emettre en 0 et 200 W....

Il est facile de se gausser lorsqu'on regarde cela de loin avec une petite lorgnette et d'asséner un lieu commun entendu!

Non, chaque construction est différente, et la psychologie de l'occupant est à prendre en compte. C'est un travail de pros, notre travail, pas un simple travail de calculateur derrière un écran.

Il nous reste du chemin à parcourir...

 

Imprimer E-mail

Dernières affaires traitées

Fil d'actualité introuvable